Istanbul

JMap 7 Istanbul

Voici enfin la toute nouvelle mouture de JMap : JMap 7 Istanbul. C’est une version qui contient certaines améliorations visibles et d’autres améliorations de stabilité et d’optimisation des performances. Voici un résumé des changements.

 

Nouveautés dans les formulaires

Les formulaires de JMap permettent de saisir ou modifier des données en lien avec les objets des couches. Ces formulaires sont accessibles à la fois dans JMap Survey, dans JMap Web et dans JMap Pro.

Avec JMap 7 Istanbul, il est maintenant possible d’avoir plusieurs niveaux de formulaires imbriqués. Autrement dit, un formulaire peut contenir un sous-formulaire, qui peut contenir à son tour un autre sous-formulaire. Cela permet de gérer des cas plus avancés avec des structures de données plus complexes. Voici par exemple une structure de données pour l’inspection des ponts :

Niveau 1 : Ouvrage (attributs du pont)

Niveau 2 : Fiche d’inspection (noms des inspecteurs, météo)

Niveau 3 : Inspection d’une poutre du pont (photos, description de l’état)

Autre nouveauté, vous pouvez maintenant ajouter des commentaires aux photos prises avec JMap Survey. Pour chaque photo, vous pouvez écrire un court texte pour décrire la photo (précisions sur la photo, contexte, mesures, etc.). Ces commentaires optionnels peuvent par la suite être consultés facilement ou inclus dans des rapports personnalisés.

Modifier ses propres choses

JMap 7 Istanbul prend en charge une nouvelle option permettant restreindre les permissions de modification des données. Avec cette option, un utilisateur n’a le droit de modifier uniquement que ce qu’il a créé. Par exemple, si plusieurs utilisateurs font l’inventaire des arbres avec JMap Survey en même temps, ils ne peuvent pas déplacer, modifier ou effacer les arbres créés par leurs collègues.

 

Données temporelles

Parfois les données ont une existence limitée dans le temps. Par exemple, un projet de construction ou un festival ont une date de début et une date de fin et un polygone de lot du cadastre peut avoir une date de fin lorsqu’il est subdivisé.

JMap 7 Istanbul offre maintenant une façon plus simple de visualiser des données temporelles en créant des filtres temporels. Un filtre temporel est défini pour une couche à l’aide d’un ou deux attributs de type Date et d’une date de référence. Chaque objet de la couche s’affiche uniquement lorsque la date de référence se situe après la date de début et avant la date de fin de l’objet. En faisant varier la date de référence, nous pouvons visualiser les données d’aujourd’hui, dans le passé ou à une date future.

Format de données Mapbox

JMap peut maintenant produire des données vectorielles tuilées en format Mapbox Vector Tiles. Il s’agit d’un format de données très compact et optimisé pour la diffusion de données spatiales sur le web. L’affichage de ces données dans les navigateurs web est très fluide et permet une grande interactivité de même qu’une stylisation côté client.

JMap Survey exploite déjà ce format de données et les prochaines versions de JMap Web et de JMap View les utiliseront aussi.

Avec JMap 7 Istanbul, n’importe quel projet JMap peut être servi en tuiles Mapbox et tous les paramètres du projet et les styles des couches sont reproduits le plus fidèlement possible.

Les tuiles Mapbox peuvent aussi être mises en cache et JMap possède une API permettant de contrôler ce cache de manière précise. Par exemple, il est possible de mettre en cache les tuiles pour une région et des niveaux précis.

Dernière chose au sujet de Mapbox, nous avons ajouté le support des cartes de base Mapbox. Il suffit d’entrer votre clé d’API Mapbox dans JMap Admin, et les cartes de base deviennent disponibles lors du déploiement de JMap Web.

Voilà un court résumé des nouveautés de la dernière version de JMap. Pour la liste complète des changements, consultez l’article suivant.

Jean-Robert Desbiens-Haddad
Vice-Président Technologies

 

Retour au blog technique